Le Maroc appuie le processus électoral en Centrafrique

21 sept. 2015

Scan des fiches d'enregistrement des électeurs au centre de traitement de données de Bangui. Photo: PNUD en Centrafrique

Le Royaume du Maroc accorde une enveloppe  financière de 500.000 dollars US au budget des élections  en République Centrafricaine.  L’annonce de cette aide a été faite au Secrétaire Général des Nations Unies par Omar Hilale, Ambassadeur, Représentant Permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies à New York, également Président de la Formation République Centrafricaine de la Commission de Consolidation de la Paix (CCP).

La contribution marocaine sera versée  au ‘’Basket Fund’’ géré par le PNUD pour le compte de l’ensemble des partenaires au processus électoral en Centrafrique.

Cette enveloppe porte le total des engagements de contribution à 26 391 895 dollars US sur un budget total de 36 millions de dollars US, soit 72% du budget prévisionnel des élections.

Le reste du financement à mobiliser est de 10 millions de dollars US. Les annonces d’autres contributeurs tels que le Japon, les Etats Unis d’Amérique, le Fonds de Consolidation de la Paix (PBF), ainsi que les discussions en cours avec les Gouvernements du Cameroun et du Congo pour que leurs contributions aux élections soient versées au  ‘’Basket Fund’’, pourraient réduire ce déficit à 3,6 millions de dollars US, soit 10% du budget des élections.

« Je tiens à exprimer ma gratitude au Royaume du Maroc ainsi qu’à tous les contributeurs au processus électoral en Centrafrique», a déclaré Aurélien Agbenonci, Représentant Résident du PNUD et co-président du Comité de Pilotage du projet d’appui au cycle électoral en Centrafrique (PACEC). « J’exhorte les partenaires qui se sont déjà manifestés à concrétiser leur engagement afin de permettre au peuple centrafricain d’organiser ces élections qui sont vitales pour l’avenir du pays » a t-il ajouté.

Rappelons que la France, l’Italie, l’Union Africaine, l’Union Européenne, le PNUD et ONU Femmes sont les contributeurs actuels au ‘’Basket Fund’’ pour le financement des élections prévues d’ici fin 2015.

Contacts

Jean Jonas Tossa, Spécialiste en Communication du projet PACEC/PNUD, +236 72 07 83 57; jean.jonas.tossa@undp.org


Solange Nyamulisa, Chargée de communication, +236 75 72 78 89, solange.nyamulisa@undp.org

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Singapour centre de Politiques Globaux
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe